Lancement du nouvel album de Vincent Vallières: Fabriquer l'aube

Le

commentaires
Lancement, Vincent Vallières

Le 17 septembre dernier, VRAK TV est allé faire la fête avec une poignée d'autres personnes, mais surtout Vincent Vallières, au cabaret La Tulipe à Montréal, dans le cadre du lancement de son sixième album, Fabriquer l'aube! Pour l'occasion, le sympathique chanteur a interprété quelques-unes de ses nouvelles pièces, dont L'amour c'est pas pour les peureux, Fermont et Pas à vendre. Évidemment, VRAK TV en a profité pour jaser un peu avec lui...

Vincent Vallières, lancement, Fabriquer l'aube


Vincent, tu as le droit d'utiliser seulement trois mots pour décrire ton nouvel album :
Ah, c'est difficile, ça (rires)! Hum, je dirais : « liberté », « fraternité » et « indépendance ».

Laquelle de tes nouvelles chansons va vraiment faire triper tes fans qui sont plus jeunes?
Je pense qu'une chanson comme Pas à vendre, à cause de son rythme, va intéresser mes fans qui sont plus jeunes, parce que c'est une pièce très rock. Je dirais aussi la chanson Lili, parce que ça ressemble beaucoup à une comptine, c'est une chanson pour réconforter et je l'ai composée avec beaucoup d'amour. J'aimerais ça que les jeunes aiment cette chanson et qu'ils se retrouvent dedans!

Vincent Vallières, Fabriquer l'aube

Dirais-tu que Fabriquer l'aube est un bon album pour l'automne?
En fait, je pense que mon disque est très quatre saisons (rires)! Mais, c'est drôle qu'on parle de ça, parce que quand je travaille sur mes albums, je pense souvent aux saisons. C'est un des privilèges qu'on a, au Québec, de vivre à travers les saisons et ç'a beaucoup influencé mon écriture, au fil des dernières années.

Alors, quelle est ta saison préférée?
J'aime beaucoup le printemps, mais j'aime beaucoup l'automne aussi, parce que, l'automne, il commence à faire noir plus tôt, et je me souviens que, quand j'étais petit, on partait jouer à la cachette dehors! Puis, l'automne, quand les feuilles et les couleurs s'animent, c'est fantastique!

En terminant, si on joue un peu avec le titre de ton album, Fabriquer l'aube, on en vient à parler de l'aube et de moments en particulier de la journée... Personnellement, es-tu plus un lève-tôt ou un oiseau de nuit?
Je suis les deux : j'aime beaucoup me coucher très tard et j'aime beaucoup me lever tôt, mais ne pas faire les deux en même temps (rires)! Cependant, j'aime beaucoup écrire le matin, donc pour l'écriture, c'est le matin.

Pour terminer Vincent a un petit mot à te dire, écoute-le!

Plus d'info sur

Tu pourrais aimer aussi

Commentaires