5 raisons d'aller voir... Trolls en boîtes !

Le

commentaires
Trolls en boîtes

Aimerions-nous vraiment savoir ce qu’il se passe sous nos routes, dans nos égouts? Peut-être que si des trolls (qui portent des boîtes en guise de vêtements) y avaient élus domicile, nous trouverions ça cool! Pourtant, les habitants de Cheesebridge, eux, sont terrifiés par ces petites créatures et un exterminateur s’est donné pour mission de les anéantir. Cependant, parmi les trolls se trouve un gamin, orphelin, qui tentera par tous les moyens de démontrer que les trolls sont loin d’être méchants…

Trolls en boîte
 

5 raisons d’aller le voir :

1)Pour un film d’une originalité extrême, totalement unique en son genre! Son histoire est peut-être trop farfelue pour certains, mais le fait qu’elle ne se rapproche de celle d’aucun autre film attisera certainement la curiosité de plusieurs…

Toll en boîte

 

2)Parce que le côté visuel est des plus impressionnants et les personnages sont superbes! Trolls en boîte a effectivement été créé avec la plus récente technologie hybride en animation 3D et, simplement pour ça, ça vaut le détour au cinéma.

Trolls en boîte

 

3)Pour entendre la voix d’Étienne Cousineau, un ancien participant de l’émission La Voix! Dans la version québécoise, le chanteur prête ses cordes vocales au personnage de Madame Frou Frou, lorsqu’elle se donne en spectacle.

 

4)Parce qu’on aime les films qui mettent de l’avant de belles valeurs, dont l’importance de l’amitié! C’est touchant de voir les liens qui unissent le jeune garçon, Eggs, aux trolls qui prennent soin de lui pratiquement depuis sa naissance. Puis, on adore la rencontre entre Eggs et Winnie, lorsqu’il la mord sur le bras et que celle-ci n’en revient pas qu’il vient de la mordre « avec sa bouche » (avec quoi d’autre aurait-il bien pu la mordre)! Et c’est vraiment rigolo de voir Winnie essayer d’apprendre les bonnes manières à son nouvel ami.

Trolls en boîte

 

5)Finalement, pour nous ouvrir l’appétit, avec du fromage en quantité industrielle! Sans farce, l’obsession des personnages, envers le fromage, est poussée à l’extrême et c’est tellement n’importe quoi que c’est tordant. Quelle drôle d’idée!

Trolls en boîte

 

(Crédit images : Les Films Séville)

Plus d'info sur

Tu pourrais aimer aussi

Commentaires