8 signes que tu t'en fais trop avec ce que les autres pensent de toi

Sophie Laurin Sophie Laurin

Le

Fille afro américaine mur blanc

Vouloir être aimé, c'est le propre de chacun d'entre nous. Mais certaines personnes s'en font un peu trop avec ce que les autres pensent d'elle, au point de ne pas vouloir déplaire du tout. Es-tu de celles-là? Voici 8 signes que tu t'en fais trop avec ce que les autres pensent de toi.

 

1. Tu renies ton intuition

Ta petite voix intérieure te crie d'aller à droite, mais tes amis se dirigent vers la gauche. Trop souvent, l'opinion de tes amis va faire pencher la balance, car tu leur fais confiance aveuglément. Tu te dis que s'ils pensent tous de cette façon, c'est qu'ils doivent bien avoir raison, non? Tu as aussi bien du mal à prendre une décision par toi-même. Tu as besoin de connaître l'opinion de tout le monde avant de te lancer, car tu n'as pas entièrement confiance en ton jugement.

Image result for i don't like that gif

Via HerCampus

 

2. Tu veux toute l'attention sur toi

Tu te définis par l'opinion que les autres ont de toi, c'est pourquoi tu cherches à avoir leur approbation, dans la vie et sur les réseaux sociaux. (Quand tes publications génèrent des tas de «likes», tu te sens carrément invincible!) Tu veux que tout le monde t'aime et l'idée que quelqu'un ne t'apprécie pas (pour quelconque raison que ce soit) te donne la nausée. Tu es prête à tout pour convaincre tes «détesteurs» qu'ils se trompent lourdement à ton sujet, si bien que tes actions sont presque toujours menées afin d'attirer la sympathie des gens qui t'entourent.

via GIPHY

 

3. Tu te rejoues les commentaires en boucle

Depuis qu'un collègue de travail t'a dit que tu étais une personne «sensible», tu ne penses qu'à ça. En marchant dehors, en prenant ta douche, avant de t'endormir. Tu te questionnes: «Qu'est-ce qu'il voulait dire par là?», «Suis-je sensible, trop sensible?» Bref, plutôt que d'ignorer ce qu'on peut dire ou penser à ton sujet, tu prends ces remarques comme des reproches et tu les laisses faire leur chemin jusqu'à ta tête.

Image result for something must be wrong with me gif

Via gurl.com

 

4. Tu n'imposes pas tes limites

Tu te laisses tellement marcher sur le dos que tes vertèbres commencent à crier à l'aide? Il est temps pour toi de mettre tes limites! De cette façon, tu indiques aux autres ce que tu n'acceptes pas (ex. Tu as le droit de dire à ta meilleure amie que tu trouves ça vraiment insultant qu'elle ait toujours le nez rivé à son cellulaire quand elle est avec toi ou que c'est inacceptable qu'elle annule toujours vos plans à la dernière minute sans trop s'excuser.) De cette façon, tu te respectes toi-même, et tu imposes le respect venant des autres.

via GIPHY

 

5. Tu ne sais pas dire non

Tu as peur de décevoir les autres en prononçant ces trois petites lettres, et qu'on finisse par t'en vouloir. Tu crains d'avoir l'air de la fille qui refuse toujours les invitations ou qui ne veut pas aider les autres. Pourtant, dire «oui» alors que tu as envie de dire «non», c'est vouloir plaire aux autres sans prendre le temps de t'écouter. La prochaine fois qu'on te proposera quelque chose que tu ne veux pas, dis «non» de façon ferme (sans essayer de t'excuser ou de te justifier) et tiens ton bout! Rappelle-toi que ce n'est pas égoïste (malgré ce qu'en dit cette petite voix dans ta tête) de penser à toi!

Little Britain Vicky Pollard GIF - LittleBritain VickyPollard MattLucas GIFs

Tenor

 

6. Tu embellis la réalité

Tu as tendance à vanter démesurément tes accomplissements ou à exagérer certains aspects de ta vie dans l'espoir d'obtenir l'approbation ou l'admiration des autres. Tu aimes parler fort pour que tout le monde t'entende et tu es ravie lorsqu'un public conquis écoute ce que tu as à dire. Tu es là et tu veux qu'on le sache!

via GIPHY

 

7. Tu ne prends pas de risques

Jamais tu ne vas prendre position trop ouvertement de peur de t'attirer les foudres des autres ou de déplaire à qui que ce soit. Quand tes amis débattent, tu ne dis pas un mot, ou du moins, tu pèses tes mots. En fait, tu t'assures que ce que tu dis ne fasse pas trop de vagues, car tu ne veux pas te risquer à blesser quelqu'un ou qu'on te reproche un jour tes paroles.

via GIPHY

 

8. Tu ne sais plus qui tu es

À trop vouloir te faire accepter par les autres, tu as mis de côté qui tu es. Ta personnalité s'est diluée au fil du temps pour prendre la couleur de ceux que tu côtoies le plus souvent. Tu ne sais plus ce que tu aimes, ou ce que tu n'aimes pas puisque tu as toujours pris tes décisions en fonction de ta famille, de ton amoureux(e) et de tes amis. Mais il n'est jamais trop tard pour reprendre le contrôle! Demande-toi ce qui te fait vibrer côté musique, films, bouffe, mode, etc. Trouve-toi des passions et des passe-temps qui n'appartiennent qu'à toi!

via GIPHY

 

Quoi faire alors pour plaire aux autres? Être soi-même, tout simplement! Les gens qui t'aiment vraiment vont t'aimer pour ce que tu es, et non l'image que tu essaies de projeter. Dis-toi que tu ne peux pas plaire à tout le monde (c'est juste humainement impossible) et que c'est ce qui te différencie qui te rend unique. Le truc: essaie de vivre chaque jour en essayant d'être le plus fidèle possible à qui tu es!

Plus d'info sur

Tu pourrais aimer aussi