8 trucs pour t’aider à survivre à ta session

Anne-Marie Lobbe Anne-Marie Lobbe

Le

8 trucs pour t’aider à survivre à ta session

Suis nos 8 conseils pour t’assurer de survivre à ta nouvelle session!

  • 01:38

    À la rentrée, on a parfois l’impression que notre « beat » de vacances continue… C’est normal d’avoir besoin de jours supplémentaires pour s’adapter à un mode automatique « études/le party est fini »! L’important est de ne pas paniquer ni s’imaginer que ta session sera insurmontable. Suis nos 8 conseils pour t’assurer de survivre à ta nouvelle session!

     

    1. Établis tes priorités.

    Bon, il n’est pas nécessaire de perdre trois heures à dresser une liste, ou pire,  un tableau de tes priorités en ce début de session. Ceci étant dit, se fixer des objectifs (réalistes, idéalement) et faire de la visualisation positive, ça aide toujours. Vas-y graduellement, par exemple : avoir une note au-dessus de la moyenne du groupe dans une matière qui te donne normalement du fil à retordre et/ou passer au moins un mois sans arriver en retard à un de tes cours!

     

    via GIPHY

     

    2. N’abandonne pas ta vie sociale.

    Si tu veux que ta vie soit équilibrée sur tous les plans et pour le bien-être de ta santé mentale, tu as besoin d’amis et, surtout, de trouver le temps de les voir. Et leur envoyer un texto aux deux jours avec un bonhomme souriant, excédé ou un cœur ne compte pas! Tu te retrouves subitement avec trois heures libres devant toi? Vas donc prendre un café et jaser. Ne parlez PAS d’études, ça va donner une petite pause à ton cerveau et te « recrinquer » pour la suite.

     

     

    3. Déniche la perle rare : un coin d’étude juste pour toi!

    C’est bien d’avoir des amis, mais tu n’as pas vraiment le choix de passer du temps en tête-à-tête avec toi-même aussi. Plutôt que de chialer parce que tu as la nausée à réviser dans le transport en commun ou parce que ta coloc mets le volume de la télé trop fort, fais un petit tour de ton quartier et trouve-toi un coin le fun, rien qu’à toi, où étudier. Tu peux même alterner entre un banc de parc et un café, une fois l’hiver arrivé. Au risque de voir tout le monde envahir ta bulle, garde ta perle rare pour toi!

     

    via GIPHY

     

    4. Donne une chance à tes enseignants.

    Laisse au moins passer deux semaines avant de juger untel parce qu’il postillonne sur ceux assis dans la première rangée ou une autre qui se donne des airs trop cool à la « yo, je suis votre amie ». Qui sait, peut-être que tu développeras une belle relation avec eux et qu’ils sauront bien répondre à tes interrogations en vue des examens. Souviens-toi, ça va dans les deux sens : les profs aussi donnent des surnoms à leurs étudiants ou les catégorisent dans des groupes spécifiques…

     

     

    5. Tiens-toi loin des vampires et des fantômes.

    Tsé le genre d’amis vampires qui sucent toute ton énergie sans jamais t’en donner en retour? Eh bien, tu n’as pas besoin de ça, surtout en début de session quand ta concentration et ton niveau d’énergie sont à leur plus bas! Tant qu’à y être, élimine aussi de ton entourage les potentiels amoureux fantômes, ceux qui après un rendez-vous ne te donnent aucun signe de vie pendant huit jours et finissent par t’envoyer un texto zéro subtil au beau milieu de la nuit. Belle perte de temps inutile, pour toi, que de mettre toute ton énergie à penser : « Mais pourquoi je n’ai pas de nouvelles? Ça n’a pas cliqué de son côté? ». Entoure-toi de personnes positives et pas compliquées. On aime les choses simples, surtout quand on doit se familiariser avec une tonne de nouvelles notions, en début de session.

     

     

    6. Investis dans un nouvel oreiller.

    Parce que les maux de cou, de nuque et du haut du dos ne sont pas uniquement occasionnés par une position « le nez dans tes livres/ta tablette/ton ordi» prolongée. Mine de rien, t’acheter un nouvel oreiller peut transformer ta vie. En dormant mieux, tu te sentiras plus d’aplomb pour affronter ta nouvelle session et tout ce qui vient avec. Mais comme changer d’oreiller n’est pas une chose à laquelle on pense souvent, vois ça comme ça : on suggère de vérifier la batterie de l’alarme à feu aux changements d’heure, alors change d’oreiller avant ta première session de l’année. Et bienvenue à l’avance pour ces heures de sommeil récupérées!

     

     

    7. Fais-toi confiance.

    Un conseil rapide, mais efficace. Tous les jours, regarde-toi dans le miroir ou dans le rétroviseur de ton auto, c’est comme tu veux, et dis-toi : « Tu es capable ». Non, ce n’est pas quétaine et oui, ça peut vraiment t’aider et te donner un boost de confiance et d’énergie. Mais dis-le dans ta tête si tu as peur de traumatiser les gens dans le trafic à côté de toi.

     

     

    8. Vis au jour le jour.

    Rappelle-toi que c’est ta vie, pas celle d’un autre, alors c’est à toi de gérer ton temps comme tu le veux. Note tout ce qui est important en lien avec ta vie étudiante, mais ne regarde pas ton calendrier trois mois à l’avance en stressant à propos d’un examen. Bref : mange, dors, ris, danse, pleure, sors et étudie. Oui, tout ça est possible. La vraie vie, c’est maintenant que ça se passe!

     

    Plus d'info sur

    Tu pourrais aimer aussi