Aurélie Laflamme sera de retour au cinéma, India Desjardins te raconte!

Le

commentaires
India Desjardins Marianne Verville

Salut les lecteurs et lectrices du site de VRAK.TV!

Je vous partage cette grande nouvelle : nous avons reçu tout le financement nécessaire pour pouvoir faire un deuxième film d’Aurélie Laflamme!

À la manière d’Aurélie, je vous raconte ma journée d’hier (8 mai 2014).

4h (du matin, là, pas 4h 16h. Non, le matin. Ou plutôt la nuit! Me semble que le matin, ça devrait être à partir du moment où il fait clair, non?)

Je dois me lever pour aller donner une conférence dans une école de Toronto à des participants à un concours d’écriture. (Je déteste me lever à 4h du matin! En plus, j’ai la grippe. Grogne, grogne)

5h30

Je prends une pastille dans le taxi me rendant à l’aéroport. (Détail inutile, mais bon, je vous ai dit que je vous raconterais ma journée!)

7h

En attendant mon avion, je lis un potin dans le Écho-Vedettes et je voudrais texter une de mes amies pour partager le potin, mais il est vraiment trop tôt et mon amie serait sûrement fâchée que je la réveille pour… Oups, c’est bizarre, je ne me souviens plus dudit potin. (Pourtant, ça semblait important sur le coup quand je voulais le partager)

8h

Je prends l’avion. Jusque là, tout se déroule comme prévu (à part que je suis assise à côté d’un monsieur bête qui semble me juger car je regarde Grey’s Anatomy sur mon iPad. Tout le monde qui part à Toronto semble des gens très occupés qui mènent de grosses affaires. J’avoue que je me sens un peu mal d’être si relax en écoutant une série télé.)

9h30

Je sors de l’avion. Maude, de l’Acelf, m’attend pour me conduire à l’école où j’ai rendez-vous. Nous prenons un taxi. Le taxi est vraiment beau. Noir. Avec des bancs en cuir super confo. Je me sens en limousine! (Remarquez que mes souvenirs ont peut-être « amélioré» le taxi à cause de tout ce qui s’y est passé par la suite!

9h43

Je reçois un téléphone. Ce que Maude et le chauffeur de taxi entendent :

Moi : Oui, allô? Non…..?! Noooooooooon?!?!»

(et je commence à pleurer).

Sentant que le chauffeur de taxi et Maude sont mal à l’aise, je leur partage ce que je viens d’apprendre : JE VIENS D’AVOIR LE FINANCEMENT MANQUANT POUR FAIRE LE DEUXIÈME FILM D’AURÉLIE!!!!!!!!!!

S’ensuit une danse de joie dans le taxi! (Danse de haut du corps, on s’entend qu’on ne pouvait pas faire une réelle danse avec jambes et pieds car on était assis dans un taxi, t’sais!)

10h30

Je commence ma conférence en annonçant cette anecdote aux 85 jeunes de l’école Étienne-Brûlé venus pour m’écouter. Et tous ont accueilli la nouvelle avec applaudissement et cris de joie.

Nous devrions donc pouvoir tourner dès cet automne (septembre 2014) et vous présenter le film en 2015!

Bon, je parle de façon bien officielle (désolée, j’ai la grippe, tousse tousse!).

J’aimerais répondre à quelques unes de vos questions!

- Est-ce que Marianne Verville reprendra son rôle?

Oui.

- Mais elle va avoir vieilli? Ça va faire bizarre faire une suite où les personnages ont autant vieilli pendant les vacances de Noël?!

En effet. Le premier film était fait à partir du premier tome (où elle a 14 ans) et le deuxième est fait à partir des tomes 7 et 8 (où elle a 16 ans). Donc, c’est tout à fait justifié qu’elle ait vieilli!

Ce tome sera donc le cinquième secondaire d’Aurélie où elle a à faire plusieurs choix. Dans le premier film, elle cherchait sa place dans l’univers, dans celui-ci, elle cherche sa place dans sa vie.

Sur facebook, j’avais mis un statut qui annonçait le financement et j’avais terminé en signant «Fille qui danse dans son salon», ce qui a soulevé cette question d’une lectrice :

- Meh?!?!?! Pourquoi ça s’appelle «Fille qui danse dans son salon» et ne pas garder le même titre que les livres?

Hum… hihi… Je suis cette fille qui danse dans son salon à la suite de cette bonne nouvelle survenue après beaucoup de travail. Le film s’intitulera, comme le huitième tome, Les pieds sur Terre.

J’espère que vous viendrez voir le film en grand nombre! Et encore merci de m’avoir encouragée tout au long de l’écriture du scénario et du processus de financement en me disant, quand on se croisait sur la rue et dans les salons du livre, à quel point vous désiriez une suite au film. Tous vos mots, je les ai transmis aux décideurs de Téléfilm et de la Sodec et je peux vous assurer que

vous avez pesé dans la balance.

xoxo India Desjardins

(Note : Avez-vous remarqué ma tentative d’imitation de Gossip Girl?)

Plus d'info sur

Tu pourrais aimer aussi

Commentaires