Changer de domaine: comment on s’y prend pour se réorienter ?

Anne-Marie Lobbe Anne-Marie Lobbe

Le

Fille qui change de domaine

Faire un choix de carrière, ça arrive assez tôt dans la vie, parfois trop tôt, même… Quand une crise existentielle nous frappe, ou simplement le gros bon sens, remettre nos choix de vie en question est tout à fait normal! La réorientation de carrière, c’est accessible à tous, alors tu n’as plus d’excuse pour refuser de changer de job.

On ne le dira jamais assez souvent : vaut mieux tard que jamais. Et cette expression s’applique vraiment à tout, incluant la réorientation de carrière. Honnêtement, il n’y a aucune honte à se « chercher » dans la vie. Choisir un métier qui nous emballera pour les 20, 30 ou 40 prochaines années, ça ne se fait pas en claquant des doigts. Si tu n’es plus heureuse dans ton choix, il est important de t’écouter et de prendre les devants pour embellir ta vie professionnelle et la rendre enrichissante comme tu le souhaites!

via GIPHY

Changer, mais pour faire quoi?

Bon, c’est ben beau tout ça, mais comment on s’y prend pour se réorienter dans le bon sens? Commence par en parler à tes proches. Demande-leur ce qui fait en sorte qu’ils sont heureux et satisfaits, dans leur carrière, mais aussi ce qui les titille un peu au boulot. Parce que rien n’est jamais rose : il y aura toujours des hauts et des bas, au travail! En bout de ligne, ce qui compte c’est que la moyenne des hauts surpasse celle des bas.

via GIPHY

Ton entourage t’aidera peut-être à cibler quelles sont tes forces et tes faiblesses dans l’objectif de trouver une nouvelle carrière qui t’ira comme un gant. Sinon, n’aie pas peur de te tourner vers un  professionnel. Un conseiller d’orientation saura te poser les bonnes questions pour te mettre sur la piste qui te convient et dénicher un métier qui matche vraiment avec ta personnalité.


Tu aimeras aussi:


Parce qu’on va se le dire, on a parfois tendance à vouloir faire trop plaisir aux autres, dans la vie, et ainsi taire notre bonheur. Par exemple, plusieurs jeunes se dirigent vers un choix de carrière dont les perspectives d’avenir plaisent davantage à leurs parents qu’à eux. Si c’est ton cas, ne t’en veux pas et ne le regrette pas : toute chose t’apporte quelque chose! Mais là, c’est possiblement le temps d’envisager un changement de programme, au cégep ou à l’université, ou carrément un retour aux études si tu n’étais plus sur les bancs d’école. Encore là, un conseiller en orientation sera en mesure de te guider.

via GIPHY

Bref, as-tu envie de vraiment TE trouver? D’être toi et de ne pas essayer d’être quelqu’un d’autre? Oui, larguer notre carrière peut être aussi éprouvant que de rompre avec notre chum ou notre blonde, mais en bout de ligne c’est TON bonheur qui compte. Et non, l’objectif premier de la vie n’est pas de te réveiller à 54 ans les poches pleines d’argent, mais le cerveau déprimé et zéro stimulé!

via GIPHY

Petit point important à souligner, en terminant : il est possible que tu sois dans une phase de démotivation passagère, en lien avec ta carrière… Peut-être que tu as simplement besoin de trouver de nouveaux défis dans ton champ professionnel. Il ne faut donc pas se réorienter sur un coup de tête : c’est une décision qui se doit d’être réfléchie. Mais si c’est ce que tu dois vraiment faire, que tu le ressens dans tes tripes là, sache qu’une foule de ressources s’offrent à toi et que tu n’es pas seule là-dedans.


Tu aimeras aussi:

Les premiers emplois des vedettes de VRAK

Catherine Brunet et Med

 

10 trucs pour être prêt pour
une entrevue

Entrevue d'embauche

 

La recette de smoothie
de Sarah

 

Tu pourrais aimer aussi