Canicule : comment maîtriser ta chevelure déchaînée?

Annie Dubé Annie Dubé

Le

Le chignon high bun

Voici des trucs pour bien réussir son chignon high bun.

  • 02:17

    L’été, c’est synonyme de toupet qui pogne une drôle de swing et de frisottis qui prennent le contrôle de la Terre. (Bon, j’exagère un peu, disons qu’ils prennent le contrôle de ma tête!)

    Parce qu’on n’est pas toutes des pros qui font des tutoriels de coiffure comme dans la vidéo ci-haut, certaines d’entre nous ont besoin d’un coup de main pour survivre à l’humidité et à ses ravages capillaires durant la canicule

    Confidences d’un cheveu poche

    Et si je peux être complètement franche avec toi, sache qu’avec ou sans humidité, en plein milieu de juillet ou de janvier, mes cheveux deviennent généralement une créature indépendante du reste de mon corps, qui fait ce qu’elle veut quand elle le veut! Les seuls moments où j’ai l’impression que mes cheveux croches ne prennent pas le dessus sur le reste de mon look, c’est entre 1 minute et 6 heures après avoir payé pour une mise en plis, faite par ma gentille coiffeuse aux doigts de fée.

    Dès que je pose ma tête sur l’oreiller, c'est finit la mise en plis! Soudainement la réalité se pointe le bout du nez, et je réalise que ce n'était qu'un (beau) rêve. Un peu comme si j'avais brièvement vécu dans un continuum espace-temps parallèle, dans lequel j’avais des beaux cheveux comme un personnage de film, et que je redevenais moi-même : en d'autres mots, je suis un gros frisottis humanoïde. #TeamFrisottis 

    Ça fait que souvent, je vais me faire une couette pour gérer le sinistre qui se passe sur mon crâne. Cela dit, c’est pas la fin du monde, je suis smath quand même et je pense que je suis un peu dure envers moi-même et que les gens ne remarquent pas tant que ça mon complexe. (On travaille tous à améliorer notre #bopo un jour à la fois!)

    Et quand je me sens vraiment d'attaque, j'ose la tresse. Je ne suis pas encore une pro des coiffures élégantes et géniales, mais je garde une lueur d'espoir envers toutes les possibilités capillaires que me réserve le futur. 

    C’est pourquoi je suis si reconnaissante des tutoriels en ligne qui m’apprennent la vie! En fait, surtout ceux qui m’apprennent comment dresser mon cheveu pour qu’il devienne mon ami, mon allié! Parfois, j'apprends aussi quelques trucs de gestes à éviter pour ne pas tuer davantage mes cheveux. Et ne pas tuer, c'est toujours nice

    Les maudits frisottis 

    Chaque fois que je croise une fille avec les cheveux lisses, j’imagine qu’elle est soit née bénie des dieux ou qu’elle s’est levée à 3 heures du matin pour se les sécher au grand malheur de ses voisins. Je ne comprends pas comment c’est possible, mais bien sûr ça, dépend du type de cheveu qu’on a! Disons que certains cheveux ont une tendance bohème et ils voudraient vivre sur une île déserte avec un ballon de volleyball et un chandail tie-dye; alors que d’autres ont des cheveux qui souffrent d'un TOC, qui veulent que tout soient drettes et dans sa petite case prédéterminée.

    Le high bun : ce héros de la canicule

    Tu peux bien sûr te procurer des produits pour dominer un peu ton frisottis, mais tu peux aussi te sauver de l’entretien en te faisant des coiffures rapides comme un simple chignon high bun, qui est la coiffure parfaite pour la jeune femme moderne qui veut survivre à la canicule. Si tu ne sais pas comment maîtriser le bun, assure-toi de regarder la vidéo au top de cet article pour apprendre que c'est vraiment tellement facile : tu aurais presque pu le savoir avant ta naissance. (Moi j'ai appris ça sur le tard, mieux vaut tard que jamais!) Ce chignon va te faire une petite aération du cou et c’est un look vraiment passe-partout, dont à peu près l’ensemble de la planète est fan. Au pire, ce sera ton hommage personnel à Jay Du Temple.

    Si tu aimes garder un petit look « il vente dehors » tu peux aussi faire un messy bun pour assumer ton amour de l'imperfection.

    Apprendre à se coiffer, un tutoriel à la fois

    Il existe plusieurs autres petites coiffures simples à faire qui te donneront un look relax et cute. Je sais, certaines personnes ont les mains pleines de pouces… Mais tranquillement, à force de te familiariser avec des turoriels en ligne, tu vas rapidement te rendre compte que tu es capable de plus de dextérité que tu pensais, et avec un peu de pratique et de confiance, le tour sera joué! 

    La stratégie de la casquette d'été

    La casquette est une arme à double tranchant. On l’aime parce qu’elle est pleine de swag et qu’on a l’impression qu’on s’en va jouer une game de baseball, même si on s’en va juste à l’épicerie s’acheter des avocats trop chers pour se faire une guacamole et mieux vivre notre canicule. Elle nous protège des rayons néfastes du soleil et on est moins aveuglés par cet astre plein de vitamine D.

    Par contre, si tu as déjà porté une casquette durant une grande chaleur, tu sais sûrement que tu finis par suer du fond de la tête et que quand tu vas l’enlever, tu risques d’avoir une ligne dans le front.

    Mais mettons qu’on dit que toi, tu es au-dessus de ces détails superficiels et que ta confiance en toi fait que tu n’as pas peur de ça, eh bien la calotte sera ta meilleure amie. Et devine quoi! On a aussi en banque un tuto qui te donne des trucs de belles couettes à te faire pour accompagner ton accessoire de tête sport.

    L’été, on protège nos cheveux!

    Même si on ne peut pas toujours combattre ce que dame nature nous a donné à la naissance (et qu’on n’a pas à le faire non plus!), certaines règles élémentaires existent pour te donner une chance de ne pas laisser les éléments scraper davantage ton poil de tête. Parce que l'été, en plus de l'humidité, notre cheveu à plein d'ennemis! Le chlore, le soleil, le sel de mer... Il faut donc utiliser des huiles protectrices contre les UV et éviter les éléments qui risquent d'assécher votre belle tête. Pour voir tous les trucs, regarde cette vidéo! 

     

     

    Donc, on remercie le ciel pour toutes ces astuces qui nous offrent de nouvelles options au gré de nos envies du jour. Cela dit, c'est important de pas capoter avec ça et de vivre son #BodyPositive capillaire. Il faut accepter ce qu'on est sans trop s'en faire avec nos cheveux. Parce que wo, t'sais. C'est quand même ben juste des ch'veux. (Vive le #BoPo!)

    Et qui sait, peut-être qu'un jour, à force de pratique et de techniques, on va même finir avec une chevelure soignée de temps en temps! Mais ça, je vais le croire quand je vais le voir dans mon miroir. 



    Tu aimerais aussi:


    Plus d'info sur

    Tu pourrais aimer aussi