Comment survivre aux journées qui raccourcissent... avec Catherine Éthier

Catherine Éthier Catherine Éthier

Le

Questions impossibles avec Code G. et Code F.

Daniel Pinet, Catherine Éthier et Jay du Temple répondent à des questions vraiment tough; préféreraient-ils raconter leur dernière date à leur mère ou leur patron?

  • 02:13

    Douce sarabande en redingote d’automne, vous! Je me fais, cette semaine, prévoyante comme une batch de sauce à spéghétti qui dure jusqu’au dimanche des Rameaux en vous présentant mes plus fiers trucs de gripette pour survivre À CETTE TRAGIQUE BAISSE DE LUMINOSITÉ QUI NOUS GUETTE TOUS.

    Oh. Vous ondulez présentement dans votre pull de mohair, du sirop de pumkin spice plein les sourcils, fiers-pets de vous faire valser le duvet dans la fraîche brise en vous croquant le portrait candide dans une barquette de minicourges?

    Pauvres fous.

    Dans un mois à peine, le soleil se couchera sur votre tan line et vous devrez affronter, falle bien basse, les périls de cette saint-craille de fatigue saisonnière qui, chaque année, nous sacre un coup de poing dans le poitrail avec ses 5 minutes d'ensoleillement par jour pour s’assurer qu’on n’oublie pas notre arrière-tante Frita qui étirait ses deux dernières patates grelots jusqu’à Noël. C'est qu'elle savait faire, Frita.

    Comment faire pour affronter les journées qui raccourcissent et le manque criard de luminosité sur tes pores? COMME CECI, SUZIE.

    1. S’ENTOURER DE DENTITIONS SAINES

    via GIPHY

    Ce premier conseil te semblera nul doute coucou, la proximité de gencives à ton faciès rappelant davantage cette fois où tu t’étais garni le crâne de ton grand chapeau estival en beurre de pinottes lors d’un safari chez les hyènes. Mais n’aie crainte!

    Il s’agit ici de faire le ménage de son entourage et de ne garder que ceux qui ont bu les paroles de cette brave dame qui évalue la blancheur de ses dents en la comparant au blanc d’une napkine : « Faites le test de la serviette! », nous dit-on dans cette enlevante publicité où nous échouerions tous (j’ai obtenu le  blanc « chevelure de Claude Poirier, ce qui ne me rend pas peu fière). Moi qui me riais sottement de cette quête-graal obsessive de la blancheur dentaire, je me rétracte illico!

    ABSOLUMENT. S’entourer de gens de qualité qui procèdent, chaque semaine, au blanchiement de leur royale dentition pour obtenir cette printanière teinte lilas est une formidable idée. Tout comme la neige de février, les dents (par exemple) de Joël Legendre (dont les incisives interprèteront tour à tour La Reine des Neige lors des prochains Disney on ice) reflèteront le moindre, si timide soit-il, faisceau de lumière qui se perdrait dans la brunante d’octobre pour t’inonder de sa puissante gloire, te permettant ainsi d’affronter novembre avec ce petit hâle des plages du Maine qui maintiendront ton envie de te jeter dans le courant à low.

    Dents lilas + réflexion lumineuse = L’ÉQUIVALENT DE MORDRE DANS UN RAISIN DE CORINTHE GORGÉ DE SOLEIL.

    2. ÉVITER STEVEN SEAGAL À TOUT PRIX

    via GIPHY

    Les raisons d’éviter Steven Seagal sont nombreuses. Le puissant bouquet de Paco Rabanne qui s’échappe de son col montant de laine mérino. Sa maîtrise des arts martiaux et son sidekick droit en pantalons de cuir. Mais au-delà de ses nouveaux projets de gripette en Russie (où il s’est naturalisé citoyen en 2016 en chiquant des bouttes de métal), ce dont vous devriez vous méfier le plus, c’est de sa chevelure.

    Un cuir chevelu noir de jais, plus noir que les profondeurs abyssales ayant été identifiées sur un petit échantillon Sico par LA NASA.

    Steven Seagal est détenteur de la chevelure la plus noire qui soit

    Keystone Press

    Gros plan sur les cheveux de Steven Seagal

    Keystone Press

    La chevelure de Steven Seagal est remplie de secrets

    Keystone Press

    Croiser non pas le regard, mais LA CHEVELURE de Steven Seagal, c’est s’assurer que toute lumière, toute source de vie et tout étincelle résiduelle sera aspirée dans la plus terrifiante des succions dans les abîmes de son scalp plus noir que la nuit noire de l’ombre de Shawshank.

    Vous voilà prévenus.

    3. MISEZ SUR SIMON

    via GIPHY

    Cessez illico de tenir vos pans d’alluminium à bout de bras dans l’espoir fourbe de faire refléter les trois minutes de luminosité du jour sur vos pommettes vert-de-gris. Consommer une orange ou un caisson de clémentines à l’occasion peut aider. Chausser des Crocs pendant l’amour, aussi.

    Mais rien, RIEN ne vous ensoleillera davantage le bulbe qu'un portrait de Simon Boulerice, comédien, dramaturge, metteur en scène, poète, romancier et détenteur de la bette la plus lumineuse d’entre toutes les bettes.

    Le sourire de Simon Boulerice est pure lumière

    Radio-Canada.ca

    CE SOURIRE, véritable messie du photon, émet plus de lumière pis de positivisme que Patrice Demers qui te chuchote une recette de toasts en insérant avec frénésie des baies d’argousier dans son combi-short.

    C’est pas mêlant, LA SIMPLE ÉVOCATION de Simon Boulerice a fait suinter une statue de plâtre de la Santa Maria aux aines comme aux commissures, innondant la sacristie de fluides et de volupté propres aux commerciaux de Hochtaler.

    Marina Orsini ne devrait pas conclure ses émission avec un « N’oubliez pas de sourire à quelqu’un, aujourd’hui», mais plutôt avec « Garnissez-vous la vanité d’un portrait de Simon Boulerice et vos pepperonis émettront de puissants faisceaux lumineux jusqu’au redoux ».

    Eh ben voilà.


    Tu aimeras aussi:

    Comment survivre à un patron
    sexiste... avec Catherine Éthier!

    Ron Burgundy

    Des brassières pour tout le
    monde?

    Comment survivre aux règles
    impromptues... avec Catherine Éthier

    règles

    Plus d'info sur

    Tu pourrais aimer aussi