Comment t’aider à profiter d’un forfait de cell à p’tit prix

Anne-Marie Lobbe Anne-Marie Lobbe

Le

Gars qui texte avec son téléphone
Présenté par Desjardins 2018

Ah cette fameuse époque du téléphone à roulette! On la regrette presque quand, en jasant avec nos parents ou nos grands-parents, on réalise à quel point cette méthode était moins dispendieuse que les cellulaires d’aujourd’hui. Mais bon, essaie de texter avec un téléphone à roulette et on s’en reparlera! Alors, arrête de chialer et découvre nos conseils pour profiter au max de ton téléphone, avec le plus petit forfait possible…

1. Le forfait familial entre colocs

Tes colocs, c’est un peu comme ta famille… ou au moins ta deuxième famille. Ça, si tu ne le savais pas encore, tu en  viendras à le réaliser assez rapidement! Alors c’est simple : question de célébrer et de souder vos liens « familiaux » comme il se doit, propose-leur de vous inscrire à un forfait de famille. Pour vrai, vous allez pouvoir économiser beaucoup en vous partageant vos données. Puis, plusieurs fournisseurs offrent également des applications pour bien gérer le partage de données entre chacun d’entre vous. De quoi éviter qu’il y ait de la chicane dans la cabane!

 

via GIPHY

2. L’exploitation de ton wifi

De grâce utilise ton wifi! C’est tout ce qu’on a à dire à ce sujet. Sans farce, c’est la meilleure façon d’épargner sur tes données. Alors, même si tu as peur que tes amis te trouvent énervant, n’hésite pas à leur demander si tu peux te connecter à leur wifi quand tu te trouves chez eux. Le partage, on aime ça, tsé!

 

via GIPHY

3. Amourache-toi des appels vidéo!

Les appels vidéo, comme les appels vocaux d’ailleurs, sont pour la plupart pratiquement gratuits sur les plateformes sociales (Facebook, Snapchat, etc.). C’est assez pratique pour jaser avec quelqu’un qui se trouve ailleurs sur la planète en évitant les frais interurbains. Petit conseil cependant : s’il y a un décalage horaire entre vous deux et que tu choisis l’option vidéo, assure-toi que tu n’as pas de la bave séchée sur la joue, si tu viens tout juste de lever la tête de ton oreiller…

 

via GIPHY

4. Le texto ou rien!

Euh allô : si tu ne le savais pas encore, payer pour les textos, ce n’est pas normal. On n’est plus en 2009 là! L’option de messagerie-textes est désormais incluse dans tous les forfaits de base, alors rends hommage à tes doigts en leur permettant de s’exprimer gratuitement aussi souvent qu’ils le veulent. Qui sait, un jour, on verra peut-être naître la profession de massothérapeute de doigts uniquement…

 

via GIPHY

5. Éloigne-toi de la tentation…

Est-ce vraiment nécessaire d’utiliser ton téléphone quand tu es en voyage, au spa, au cinéma ou que tu passes le week-end dans la roulotte d’un ami où il y a genre une barre et demie de réseau, de toute façon?! Prends donc un petit congé de la technologie et FERME ton téléphone! Tu te sauveras ainsi de tout risque d’avoir des frais d’itinérance indésirables.

 

via GIPHY

6. Empêche-toi de développer une dépendance à Google Maps!

Oui, Google Maps et tout autre type d’application d’itinéraire, c’est super pratique et tu serais un peu niaiseux de ne pas t’en servir quand tu commences à paniquer parce que tu réalises que tu es perdu. Honnêtement, tes ancêtres te jugeraient probablement de ne pas te tourner vers cet outil quasi indispensable. Mais en même temps, tes ancêtres étaient capables de retrouver leur chemin au beau milieu d’une forêt… Et tsé, les itinéraires Google Maps, ça bouffe de la donnée à la tonne… Ça te dirait d’apprendre à développer ton sens de l’orientation un peu? Une belle façon « d’économiser » tes données et d’impressionner une date!

 

via GIPHY

Psitt : pour d’autres conseils afin de bien t’aider à choisir ton forfait, jette un œil – ou les deux c’est encore mieux – à ça!

Tu pourrais aimer aussi