Film à voir cette semaine: Chair de poule

Le

commentaires
Chair de poule

Zach et sa mère quittent New York pour s’installer dans une petite ville tranquille du Delaware. On pourrait croire que la vie du jeune homme en sera beaucoup moins mouvementée, mais c’est tout le contraire lorsqu’il fait la rencontre de sa voisine, Hannah, et de son père pour le moins mystérieux et antipathique… Un soir, croyant Hannah en danger, Zach et son nouvel ami Champ s’introduisent par effraction dans sa maison. Ce qu’ils découvrent est stupéfiant : la collection complète des manuscrits de la série de livres Chair de poule, des histoires d’épouvante! Fait étonnant : chaque bouquin est verrouillé par un petit cadenas. Cédant à la curiosité, ils en ouvrent un… et se retrouvent face à face avec un monstre sorti tout droit de l’imagination de R.L. Stine, l’auteur des romans! Rapidement, tous les monstres emprisonnés dans les livres sont libérés et terrorisent la ville. C’est à Zach, Champ, Hannah et son père de sauver tout le monde…

 

 

5 raisons d’aller le voir :


1) Pour un excellent film, en cette période d’Halloween, qui donne la frousse et engendre, en même temps, des fous rires incontrôlables!

Des gens qui poussent des cris de surprise, d’autres qui éclatent de rire et peut-être même quelques larmes sont versées (lors d’un passage particulièrement émouvant entre Zach et Hannah) pendant le visionnement de cet excellent film d’Halloween. On parle ici d’un bon mélange d’émotions! Puis, le sentiment de peur qui s’empare des personnages a de quoi nous donner la chair de poule à nous aussi.

Scène du film Chair de poule

 

Crédit photo: Sony Pictures

 

2) Pour Jack Black, tout simplement, qui campe le père d’Hannah!

Qui n’aime pas l’acteur Jack Black? Ceux à lever le bras peuvent probablement se compter sur les doigts d’une seule main! Honnêtement, il arrive à être drôle, mystérieux, intense, méchant et émouvant. Puis, il a une très belle chimie avec la bande de jeunes qui l’entourent (Dylan Minnette, Odeya Rush et Ryan Lee).

Jack Black

 

Crédit photo: Sony Pictures

 

3) Pour voir un nombre incalculable de créatures terrifiantes.

Ce film regroupe tellement de monstres qu’il y en a probablement au moins une dizaine dont tu n’avais jamais entendu parler! Que ça soit l’abominable homme des neiges, la marionnette maléfique, les nains de jardin assoiffés de sang, les zombies ou encore le loup-garou, ils semblent tous se pointer au bon moment (mais au mauvais moment pour les personnages, on s’entend!) pour nous surprendre et nous faire sursauter. Tu verras : tu seras impatient de voir quel monstre se montrera le bout du nez, par la suite!

 

 

4) Pour de bonnes scènes d’action qui ne laissent de répit à personne.

Sincèrement, que tu sois assis confortablement dans la salle de cinéma ou que tu te retrouves mystérieusement transporté dans la peau d’un des étudiants de l’école secondaire lorsque celle-ci est envahie de monstres, importe peu. D’une façon comme une autre, Chair de poule enchaîne tellement les scènes d’action, de la moitié du film jusqu’à la fin, que tu auras de la difficulté à retrouver ton souffle!

Monstre dans le film Chair de poule

 

Crédit photo: Sony Pictures

 

5) Pour te moquer un peu, beaucoup ou passionnément, mais toujours gentiment, du personnage de Champ!

Chapeau à l’acteur Ryan Lee! Même si son personnage, Champ, nous tombe royalement sur les nerfs au début du film, on s’attache rapidement à lui. Ses réactions lorsqu’il a peur (par exemple, quand il croise le regard de l’abominable homme des neiges), son admiration pour le père d’Hannah (il veut prendre une photo avec lui pour la mettre sur son compte Instagram, mais malheureusement, son téléphone n’y survit pas) et les gestes pourtant anodins qu’il pose, mais qui finissent par le mettre dans le trouble (comme ouvrir une bouteille de boisson gazeuse près d’un loup-garou) font clairement de lui un personnage coup de cœur!

Affiche Chair de poule

 

Crédit photo: Sony Pictures

Plus d'info sur

Tu pourrais aimer aussi

Commentaires