Différentes façons de célébrer le Nouvel An autour du monde

Catherine J. Lalonde Catherine J. Lalonde

Le

Célébrations du jour de l'an

Laissez-moi deviner : Le 31 décembre, ta famille et toi vous rassemblez dans un chalet, mangez de la tourtière, jouez à des jeux de société et regardez les émissions de fin d’année ensemble jusqu’au décompte? Ou tu retrouves ta gang d’amis et vous faites le party jusqu’aux petites heures du matin, exactement que vous le feriez un 12 juillet sauf que là il y a des bulles? Toutes les façons «typiquement québécoises» de célébrer la nouvelle année sont super agréables, mais c’est l’fun de connaître d’autres traditions et parfois même de les adopter. 

 

 

Je vous fais découvrir diverses façons de fêter la nouvelle année selon différentes cultures. 


Depuis que j’ai adopté une tradition cubaine 

Il y a une dizaine d’années peut-être, j’ai fêté le Nouvel An avec une amie d’origine cubaine. Elle m’a appris que selon les traditions de sa famille (peut-être que tous les Cubains ne font pas cela, mais c’est ce que les Flores faisaient du moins) peu après minuit, il faut faire ce petit rituel pour apporter la chance dans la nouvelle année. 

 

 

On doit sortir dehors et, tout en restant proche de la porte d’entrée, on lance de l’eau sale à l’extérieur pour se débarrasser du mauvais de l’année qui se termine et éloigner la malchance, puis lancer de l’argent à l’intérieur pour se souhaiter chance et prospérité. C’est cool, non? Pour des raisons probablement superstieuses je refais ces gestes année après année et ça me fait toujours sourire. 

Attention de ne pas être dans un état de lancer l’eau sale en-dedans et l’argent dehors parce que chercher un 2$ dans un banc de neige à 12h04 le 1er janvier, c’est pas vraiment l’fun. #OuiÇaArrive 

 

 

D’autres pratiques intéressantes 

(Mise en garde : je suis une Québécoise blanche née de deux parents québécois. Je connais ces traditions seulement parce qu’on me les a racontées ou que je les ai lues dans des livres ou sur le web. Il s’agit ici d’appréciation culturelle. Je te les partage parce que j’aime en apprendre sur les autres et que j’espère que cela te plaira aussi. Je ne suis, en aucun cas, une experte. Si j’explique mal ou que je comprends mal une tradition importante pour toi, j’en suis désolée.) 

 

En Espagne

Il est coutume d’avaler 12 grains de raisins pour les douze coups de minuit et pour les douze mois de l’année qui commence. 

 

En Chine

On écrit un de ses voeux et on l'accroche à un arbre à vœux et si le papier tient, le souhait pourra se réaliser. À noter que le Nouvel An chinois est célébré à une date ultérieure et que de grands feux d’artifices et des parades sont organisés à cette occasion. 

 

Au Japon

Les familles se rendent au temple pour assister aux 108 coups de gong qui non seulement annoncent la nouvelle année, mais qui purifient aussi l’âme et chassent les pêchés. 


Au Pérou

On célèbre en observant les feux d’artifices et ou faisant exploser des pétards.  

 

En Russie 

Lorsque sonne minuit, les Russes écrivent un vœu sur un bout de papier, le brûlent, jettent les cendres dans leur verre de champagne et pour que le souhait se réalise, il faut terminer son verre immédiatement. 

 

Sur ce, peu importe votre façon de célébrer, je vous souhaite une bonne année! 

Happy New Year (en anglais)
سنة سعيدة (en arabe)
Feliz año Nuevo (en espagnol)
新年快乐 (en mandarin) 
С новым годом (en russe)

 

Tu pourrais aimer aussi