La fois où ma meilleure amie a cassé avec moi

Le

Fille triste qui mange du gâteau

Tu m’accueilles dans le café du coin, déjà une tasse d’espresso froide devant toi. Je remarque sur ton visage que quelque chose t’agace, te dérange. Ça me rend mal à l’aise, j’ai l’impression que c’est à cause de moi. On parle de tout et de rien et puis sans crier gare tu me sors LA fameuse phrase : «Écoute, faut qu’on se parle». Je crois de revivre un mauvais souvenir de mon secondaire 3 quand le gars avec des broches m’a dit qu’il ne voulait plus qu’on se donne de becs. Finalement, c’était un peu ça, mais à la place des becs, c’était notre amitié que tu voulais abandonner...

via GIPHY

Je vis alors un mélange d’émotions et j’essaie surtout de comprendre. «Il n’y a rien à comprendre… C’est un peu comme si on cassait.» Soudainement, quelqu’un d’autre que moi a décidé que je ne pouvais plus te parler, te voir, te poser mes questions de vie comme on le faisait toujours avant. De la tristesse, de la surprise et de la frustration s’emparent de moi.
  
Généralement, quand on se fait laisser par son amoureux (se), il y a un code de survie clair : courir chez ses amis, s'empiffrer dans le pot de crème glacée, ressortir les pires défauts de la personne… Cette fois, personne ne savait comment prendre soin de moi. Et surtout, moi non plus. Je me sens super inquiète, je me questionne sur toutes mes amitiés. Quelles sont les marches à suivre ensuite ? Qu’arrivera-t-il à notre cercle d’amis ? Est-ce que mes autres amies ont le droit de te parler ? Est-ce qu’elles ont le droit d’avoir du fun avec toi ? J’ai eu peur qu’elles choisissent un camp, que la vibe de notre gang change. C’est certain que dans les jours à suivre, la vibe va changer un peu. J’ai aussi réalisé que d’autres de mes amies ont eu des inquiétudes ou se sont posé des questions par rapport à leurs relations d’amitié. Ça a soulevé beaucoup d’interrogation dans tout notre cercle, tout le monde s’est un peu analysé.

Il y a toutefois d’autres types de breakup d’amitiés. Pensez-y, vous vous êtes sans doute déjà éloigné naturellement de quelqu’un. Pas parce que vous ne l’aimiez plus ou que vous étiez en chicane. Simplement parce que vos intérêts ont divergé avec le temps. Et c’est normal ! Souvent, c’est quelque chose qui se fait très naturellement. Plus on avance dans la vie, plus on trouve les personnes avec qui il est naturel de s’associer, de grandir.  Aussi, certaines personnes préfèrent ne simplement pas parler de ce qui cloche et de laisser aller les choses par elle-même. Il n’y a pas de recette secrète sur l’amitié, mais comme en amour, quand on a une petite crotte sur le coeur, d’en parler est souvent la solution !

via GIPHY

Avec du recul et beaucoup (beaucoup) de temps, comme pour tout breakup, j’ai finalement fait le ménage. Le ménage dans mon coeur, dans ma tête, dans ma vie sociale et surtout, j’en ai pris le plein contrôle. Contrairement à l’amour où (généralement) on a un seul partenaire, en amitié on en a plusieurs à la fois. Peut-être que cet amalgame d’amitiés m’avait mis des oeillères sur des relations plus toxiques que d’autres, où je n’étais pas valorisée, aimée, appréciée à ma juste valeur. Comme on le mentionnait dans notre article sur les relations nuisibles, c’est difficile parfois de se rendre compte qu’une relation ne nous apporte pas de bien. Par exemple, quand on s’oublie pour l’autre et qu’on fait des choses qu’on n’aime pas vraiment simplement pour faire plaisir à notre amie ou quand on se dit toujours d’accord avec cette  personne par peur de se faire juger... 

via GIPHY

Après beaucoup de tristesse, dites-vous qu’il doit nécessairement émerger quelque chose de positif. Si ce n’est pas de courir chez ses amis la solution, courir chez ses parents, ses soeurs et frères, son cousin… c’est probablement ce qui vous fera le plus de bin. La famille, c’est un amour inconditionnel. Avec souvent un regard impartial sur la situation et vous connaissant de fond en comble, un proche de votre famille saura comment vous conseiller. C’est aussi une occasion en or de s’analyser et d’oser (oui, une nouvelle coupe de cheveux est comprise comme un risque !). J’ai pris énormément de temps pour moi et surtout je me suis rapprochée de ceux qui comptent vraiment ! Dans tous les cas, comme dans toute relation amoureuse, le temps fait toujours bien les choses. Il nous aidera à conserver dans notre mémoire les souvenirs heureux de cette amitié et nous permettra de les apprécier d’un peu plus loin...

Tu pourrais aimer aussi