Les plantes poussent moins bien quand on est méchant envers elles!

Annie Dubé Annie Dubé

Le

Feuille de plante triste

Si certains pensent que les mots ne font pas mal, voici une expérience qui va les faire changer d’idée! La compagnie de meubles IKEA a eu l’idée de tester les impacts de l’intimidation… sur des plantes!

Loufoque en apparence, cet exercice bizarre s’est avéré être extrêmement révélateur, si on se fie au résultat final. 

Être nice ou être pas nice : telle est la question!

Deux plantes ont été placées dans une école. Selon les instructions, les adolescents devaient donner de l’amour à la première plante en lui faisant des compliments et lui disant des mots d’encouragement. La seconde, au contraire, était victime d’abus verbal et de mots haineux. 

En gros, on imagine la scène comme ça:

Plante 1 : Allô ma belle pouliche magique! C'est dont ben beau ta nouvelle coupe de cheveux, ça te fait vraiment bien un toupet! Passe une magnifique journée pleine de #BoPo et de swag.

Plante 2 : T'ES CONNE!!!

Mais ça, c'est dans notre tête. Pour vraiment savoir ce qui s'est passé, regarde cette vidéo: 

Après 30 jours, le résultat était frappant! La plante avec qui les gens ont été smath rayonnait de santé et avait fière allure, alors que l’autre avait bien mauvaise mine avec ses feuilles tristounettes.

via GIPHY

Les deux plantes ont pourtant reçu la même quantité d’eau, de lumière et d’engrais. La seule différence était le comportement des humains autour des végétaux.

Si la haine et l’intimidation peuvent avoir un tel impact sur des plantes vertes qui n’ont pas de cerveau, imagine les conséquences sur un humain qui a un cœur et un esprit! 

D’un autre côté, ça vaut la peine de souligner le pouvoir du renforcement positif sur les autres. Dans les dernières années, on a beaucoup entendu parler de cette approche pour éduquer les animaux domestiques.

...On ne pensait quand même pas qu’un pot de fleur en ressentirait aussi les bénéfices...

C’est fou, non? Et pourtant, c’est pas bête pantoute.

via GIPHY

La prochaine expérience à essayer pourrait être de chanter des chansons aux plantes. Comme ça, les cobayes n'auraient pas à souffrir de méchanceté...

Au pire elles trouveront simplement qu'on chante mal!

via GIPHY

Plus d'info sur

Tu pourrais aimer aussi