Spectacle de Dua Lipa à Shanghai: fans expulsés à cause de drapeaux arc-en-ciel

Karl Hardy Karl Hardy

Le

Dua Lipa

Plusieurs fans de la chanteuse britannique Dua Lipa ont été expulsés de son spectacle à Shanghai pour avoir agité des drapeaux arc-en-ciel. 

La scène horrible s'est déroulée mercredi le 12 septembre, alors que la popstar terminait d'interpréter son succès One Kiss. Certains spectateurs ont été agrippés violemment par des membres de la sécurité alors qu'ils tenaient des drapeaux arc-en-ciel, le symbole de la communauté LGBTQ+

Les images, partagées par des milliers d'internautes sur les réseaux sociaux, donnent des frissons.
 

 

À la fin de son concert, Dua Lipa était visiblement choquée par cette violente intervention. Elle s'est adressé à la foule les larmes aux yeux : «Je veux créer un environnement sain pour que tout le monde puisse s'amuser. Je veux que tout le monde danse. Je veux que tout le monde chante. Je veux seulement que nous passions tous un bon moment.»
 

 

Quelques heures plus tard, la chanteuse a adressé un message à ses fans sur Instagram : «J'ai fait ce spectacle pour mes fans comme promis. Je suis avec eux. Jétais là avec eux, j'ai chanté avec eux et j'ai dansé avec eux. Je serai à vos côtés pour vos croyances et votre amour et je suis fière et reconnaissante que vous vous soyez sentis assez bien pour montrer votre fierté à mon concert. Ce que vous avez fait demandait beaucoup de courage. Je veux que ma musique apporte du courage et de l'espoir. Je suis horrifiée par ce qui est arrivé et j'envoie tout mon amour à mes fans qui ont vécu cette situation. J'aimerais beaucoup revenir pour vous tous lorsque ce sera le bon moment et j'espère voir une salle remplie d'arc-en-ciel. Je vous aime Shanghai.»

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par DUA LIPA (@dualipa) le



Même si la Chine a retiré l'homosexualité de sa liste des maladies mentales en 2001, les membres de la communauté LGBTQ+ sont toujours ostracisées. 

Des situations comme celles-ci prouvent à quel point il y a encore du travail à faire pour que les choses changent, et ce, partout à travers le monde. 

En 2018, l'homophobie et la transphobie n'ont plus leur place. 


Tu aimeras aussi:

Ruby Rose harcelée: « pas assez
lesbienne» pour jouer Batwoman

Ruby Rose

Test: te stresses-tu trop avec
le sexe?

Amoureux dans un lit

Lady Gaga se confie sur
les impacts de son viol 

Lady Gaga

 

Plus d'info sur

Tu pourrais aimer aussi