Un bullet journal pour diminuer son stress pis être méga organisée!

Maude Bergeron

Le

Un bullet journal pour diminuer son stress pis être méga organisée!

Voici comment créer son propre cahier à utiliser quotidiennement!

  • 01:15

    Depuis maintenant deux ans, j’ai adhéré au merveilleux principe du bullet journal, un cahier à réaliser entièrement soi-même! C’est comme un mélange entre un agenda, un calendrier pis un journal de bord, et c’est full méga magique.

     

    Maude Bergeron

     

    Honnêtement, j’ai toujours trippé sur les cahiers de notes et les agendas, mais je trouvais ça difficile d’avoir une routine pour les remplir avec assiduité. C’était pas mal plus décourageant qu’autre chose, pis je me sentais obligée de les utiliser. On peut dire que ce n’était pas tellement une activité cool, mais plutôt une lourde tâche poche.

     

    Je trouvais aussi que les agendas typiques ne contenaient pas nécessairement des structures adaptées pour moi. Je manquais d’espace pour écrire à certains endroits, ou au contraire, c’était le désert calligraphique partout ailleurs.

     

    J’ai donc un peu beaucoup sauté de joie et fait 403 fois le tour de ma ville en gambadant et en roucoulant lorsque j’ai découvert le bullet journal. En obtenant mon diplôme fictif dans le domaine via l’écoute de nombreuses heures de tutoriel sur YouTube, ce fut une révélation divine.

     

    Maude Bergeron

     

    À première vue, ça peut paraître épeurant, parce que plusieurs personnes y vont avec beaucoup de style, de décorations et de tits collants. Sauf que l’affaire, c’est qu’il n’y a pas une seule formule gagnante. Tu peux adapter ton bullet selon tes propres besoins, et c’est trop pas compliqué!

     

    La première étape, c’est avant tout de se munir d’un carnet de note vierge. Que les pages soient lignées, quadrillées ou pointillées, tout peut convenir. Si les pages ne sont pas numérotées, il suffit de le faire toi-même. Nul besoin de payer une grosse fortune pour ton matériel!

     

    Avec un bullet journal, on peut le commencer à n’importe quel moment de l’année! On remplit donc au fur et à mesure, une page après l’autre au fil des jours, en suivant quelques petites structures de base.

     

    L’index

    Au début de ton #boulette, l’idéal est de conserver deux à quatre pages vides pour y inclure un index. C’est à cet endroit que tu pourras venir inscrire les numéros des pages importantes, pour les retrouver facilement.

     

    La légende

    Maude Bergeron

    Les légendes sont à la base complète du bullet journal. C’est ce principe qui permet de faciliter la gestion du quotidien, avec des minis symboles très simples. On peut donc vite catégoriser les choses sur une liste!

     

    Les mois à venir

    Maude Bergeron

    Après avoir testé plusieurs options variées, j’ai finalement compris que c’était super important d’avoir une page dédiée à chaque mois au début du cahier. C’est à cet endroit qu’on peut inscrire les rendez-vous, les événements, les dates de remises ou les notes pour le futur. La manière la plus simple de réaliser cette partie de ton cahier, c’est en inscrivant le nom du mois en haut de la feuille, puis en ajoutant les dates des journées. Si, par exemple, tu apprends que tu auras un rendez-vous chez le médecin en juillet, tu pourras l’inscrire immédiatement sans l’oublier.

     

    Les semaines

    Maude Bergeron

    Plusieurs personnes aiment réaliser des pages spéciales pour chacune de leurs semaines. J’ai déjà essayé d’y aller avec créativité et fla-fla, mais j’ai vite compris que ce n’était pas super productif pour moi. Aujourd’hui, j’opte donc pour une simple liste, divisée par catégories, que j’écris chaque dimanche avant de débuter ma semaine. Je peux donc me référer à cette liste détaillée chaque jour pour compléter mes tâches journalières.

     

    Les jours

    Maude Bergeron

    Il n’y a rien de plus simple que la création d’un espace pour les jours. Il suffit d’inscrire la date, puis de défiler en dessous toutes les choses à faire, toutes catégories confondues. À la fin de la journée, tu peux finalement utiliser les symboles sur ta légende pour conclure ta liste. Le lendemain, tu recommences en inscrivant la date et la liste, en prenant soin de réinscrire toutes les tâches que tu n’as pas terminées des journées précédentes. Si après une journée, tu ressens le besoin de faire tes comptes pour calculer ton budget, tu peux complètement inscrire tout ça à la suite de ta journée, peu importe le nombre de page nécessaire. Après, continue toujours d’ajouter les notes et les listes les unes à la suite des autres. C’est donc pour cette raison que l’index est essentiel et permet de bien se retrouver.

     

    Les pages extras

    C’est avec les pages extras que tu peux laisser libre cours à tes besoins et ton imagination! Il existe des tonnes de façons de rendre un bullet journal très pertinent, tant pour l’école, le travail, la santé et l’organisation. Voici quelques exemples de pages à incorporer dans ton cahier :

    Maude Bergeron

    Maude Bergeron

    Maude Bergeron

    Maude Bergeron

     

    Sincèrement, mon bullet journal a complètement changé ma façon de gérer mon quotidien. Je suis une personne qui souffre d’anxiété, et j’ai des problèmes de santé physiques chroniques et des troubles de santé mentale. Depuis que je tiens ce type de cahier, j’ai diminué cette anxiété liée au travail de moitié. Je me sens beaucoup plus en contrôle malgré mes conditions qui rendent parfois mes journées plus difficiles, et je n’ai plus peur de toujours tout oublier. C’est réellement un outil merveilleux!

     

    Plus d'info sur

    Tu pourrais aimer aussi