Comment parler de soutien-gorge avec ma mère, par Catherine Girard-Audet

Question de imane14

Salut Catherine!

Toutes les filles de ma classe portent un soutien-gorge, sauf moi. Je commence à avoir une poitrine et je crois que je serais vraiment plus confortable d’en porter un, mais j’ai peur d’aborder le sujet avec ma mère. On ne parle pas de ces choses-là (tout ce qui a un lien avec la puberté) ensemble, et j’ai souvent l’impression qu’elle me perçoit encore comme un bébé, alors je ne sais vraiment pas comment lui en parler. Je suis super gênée. As-tu des trucs?

Merci!

Coucou!

En effet, si ta poitrine est développée, je crois que tu te sentirais beaucoup plus à l’aise avec un soutien-gorge. Je sais que c’est un peu gênant d’aborder les sujets plus personnels avec ta mère, mais je pense sincèrement qu’une fois que tu auras brisé la glace, tu te sentiras soulagée et que tu réaliseras que tu n’avais pas d’inquiétude à te faire.

Comme tu le mentionnes dans ton courriel, il se peut que ta mère ne réalise pas encore complètement que tu vis ta puberté et que tu es en train de devenir une jeune femme, mais c’est justement en ayant une conversation honnête avec elle qu’elle pourra prendre conscience de ce que tu traverses et que vous pourrez développer une meilleure relation dans laquelle tu te sentiras plus à l’aise de lui parler de trucs personnels.

Je crois par ailleurs que la meilleure façon d’aborder le sujet est d’être directe avec elle et de lui expliquer simplement que tu te sens inconfortable sans soutien-gorge et que tu aimerais t’en procurer un pour être plus à l’aise à l’école. Dis-toi que c’est tout à fait normal que ton corps change et que comme ta demande est justifiée, tu n’as pas à te sentir gênée de lui en parler. En effet, je suis certaine que ta mère comprendra et qu’elle t’aidera à choisir le bon modèle et la bonne taille pour toi.

Après tout, même si on l’oublie parfois, tes parents ont eux aussi traversé leur puberté, et comme ta mère est passée par la même étape que toi à ton âge, elle est bien placée pour te comprendre et t’aider. De plus, je suis convaincue qu’elle appréciera le fait que tu lui fasses assez confiance pour lui en parler et lui demander de l’aide, et qu’à long terme, ça vous aidera à aborder ensemble d’autres sujets délicats.

Catherine

Tu pourrais aimer aussi

Commentaires