Comment amasser une mise de fonds pour acheter ma première maison?

Marie-Ève Laforte

Le

Première maison

Est-ce que l’achat d’une maison ou d’un appartement te semble un rêve inaccessible? Pourtant, les milleniaux sont « dans le marché » encore plus que tous les autres groupes d’âge de la société : 40 % des adultes de 18 à 34 ans se disent en effet prêts à acheter une propriété dans les deux prochaines années[1]. Voici des moyens d’économiser assez d’argent pour une mise de fonds.

De combien d’argent j’ai besoin pour une mise de fonds?

Ce montant dépend du prix d’achat. Pour une maison de 500 000 $ ou moins, le minimum est de 5 %. Ça donne donc 15 000 $ si tu achètes une propriété de 300 000 $.

Par contre, il faut savoir que si ta mise de fonds est de moins de 20 %, tu auras besoin d’une assurance hypothécaire, qui augmente les coûts. 

Quelle est la plus grosse dépense à réduire si je veux commencer à économiser pour une mise de fonds?

Bien sûr, ta dépense la plus importante, c’est probablement ton logement. Tu pourrais trouver des moyens de réduire les coûts, en optant pour un plus petit appartement ou en prenant un(e) coloc, par exemple.

La solution idéale, si c’est possible, c’est évidemment de rester (ou de retourner) chez tes parents le plus longtemps possible. Aucune de dépense de logement, c’est encore mieux!

Quelles autres dépenses je peux couper?

Il y a toujours moyen de réduire les dépenses non-essentielles : le café ou les autres breuvages pour emporter, les restos (que ce soit le midi ou le brunch), les sorties, les vêtements… Essaie d’optimiser l’ensemble de tes dépenses le plus possible. Chaque dollar compte : as-tu besoin par exemple de 3 ou 4 services de streaming différents, ou juste Netflix pourrait suffire? Est-ce que tu utilises pleinement ton forfait de données cellulaire?

Est-ce que je dois nécessairement établir un budget si je veux amasser une mise de fonds? 

Budget sonne souvent comme un « mauvais mot », mais c’est vraiment la clé pour mieux planifier et « contrôler » ses dépenses. Il faut juste prendre l’habitude de dépenser moins d’argent qu’on en fait! Faire un suivi régulier permet d’être beaucoup plus discipliné.

Quand devrais-je magasiner les hypothèques?

Ce n’est pas nécessaire d’avoir déjà économisé l’argent pour une mise de fonds avant de contacter les institutions financières! C’est même une très bonne idée de rencontrer un ou plusieurs conseillers en hypothèques assez tôt dans le processus. Ces derniers pourront t’aider à effectuer différents calculs, à mieux évaluer ta limite hypothécaire et à comprendre à quoi ressembleraient tes paiements. 

Si tu prévois acheter dans les prochains mois, c’est également génial de pouvoir obtenir une pré-approbation! Si possible, compare différentes institutions pour obtenir le meilleur taux d’intérêt.

Comment puis-je mieux me préparer ?

En plus de t’informer sur le côté financier avec une banque ou une caisse, il y a différentes choses que tu peux faire pour être mieux informé(e) sur les mises de fonds et l'achat d'une maison.

Par exemple :

  • En apprendre plus sur le programme RAP, qui permet d’utiliser des REER comme mise de fonds pour l’achat d’une première maison.
  • T’informer sur les autres coûts reliés à l’achat d’une propriété : « taxe de bienvenue » (droits de mutation), honoraires de notaire et autres frais légaux, frais de condo si applicable, assurance hypothécaire, frais d’inspection et d’évaluation, les taxes de vente pour une maison neuve, etc. Ces coûts sont de plusieurs milliers de dollars, qu’il faut amasser en plus de la mise de fonds.
  • Choisir un ou une agente immobilière, qui pourrait être d’une aide précieuse même si tu n’es pas prêt(e) à effectuer des visites encore! Ces professionnels sont des mines de ressources qui pourront par exemple t’aider à mieux comprendre la valeur et les caractéristiques du marché. 

Quoi d’autre pourrait me permettre d’accéder à la propriété plus rapidement?

Voici quelques conseils additionnels en vrac!

  • Faire des compromis : Être ouvert à différentes options et demeurer flexible pourrait t’aider à réaliser ton rêve plus vite! Par exemple, considérer d’autres quartiers/endroits moins « désirables », regarder des maisons ou des apparts plus petit un peu…
  • Penser DIY : Si tu es à l’aise avec ce type de travaux (ou que tu as des parents ou d’autres proches qui peuvent t’aider) et que tu es prêt(e) à t’investir, acheter une maison à rénover, c’est une super idée! Non seulement parce qu’elles sont moins chères mais aussi parce qu’ensuite, tu peux la rendre parfaitement à ton goût!
  • Activer des paiements automatiques vers un compte d’épargne, comme un CELI. Ça permettra d’économiser sans que tu t’en rende vraiment compte.
  • Trouver une autre job ou un sideline pour augmenter tes revenus : C’était la solution prônée par 36 % des milleniaux interrogés dans un récent sondage sur l’accès à la propriété[2].
  • Surveiller (et soigner) ta cote de crédit. Assure-toi par exemple qu’il n’y a pas d’erreur qui pourraient compromettre ton futur crédit et dans la mesure du possible, n’ouvre pas de nouveaux comptes de crédit pendant cette période.
  • Être patient(e): Il s’agit d’un gros projet qui ne se concrétisera pas du jour au lendemain. Il ne faut surtout pas se décourager!

[1]Source (en anglais)

[2]Source (en anglais)


Tu aimeras aussi:

Comment faire pour payer ta carte
de crédit au complet ?

Femme qui paye sa carte de crédit

Es-tu capable de mettre
de l’argent de côté?

Épargne

La première épicerie : les
essentiels à se procurer

Tu pourrais aimer aussi