J'ai peur de ne pas avoir d'amis au secondaire

J'ai peur de ne pas avoir d'amis au secondaire

Le , par Catherine Girard-Audet

Question de modou_swagg

Salut Catherine !

Je ne sais pas si tu vas répondre à ma question, mais je l'espère. Avant tout, je voulais juste te dire que j'aime vraiment les livres que tu écris et que tu es une auteure extraordinaire! Je suis en 6e année et l'année prochaine, je m'en vais au secondaire. Donc, j'ai peur de ne pas me faire d’amis au secondaire, car je suis assez timide. Aussi, je me sens parfois différente des autres physiquement et j’ai peur d’être exclue, c’est-à-dire intimidée.

Peux-tu me donner des conseils pour être moins gênée ou pour avoir confiance en moi? Merci ! xxx

Salut!

Tout d’abord, merci de ton gentil message! Je suis contente que tu aimes mes livres! :) Deuxièmement, comme la fin de l’année scolaire approche, je reçois de plus en plus de messages concernant le passage du primaire au secondaire. Tu dois savoir que c’est normal que ça te stresse et que tu n’es pas la seule dans cette situation. Après avoir passé des années avec tes amis au primaire, tu t’apprêtes à changer d’école, à changer de gang et à plonger vers l’inconnu, et c’est normal que ça t’angoisse un peu!

Ce que tu dois toutefois savoir, c’est que pratiquement tous les autres élèves de secondaire 1 seront dans la même position que toi, et que même si ça te fait peur, tu verras que c’est assez facile de se faire des amis. Après tout, les gangs ne seront pas encore formées, et tu auras certainement la chance de rencontrer des gens avec qui ça cliquera beaucoup plus que tu penses. Je crois aussi que ça peut aider de t’inscrire dans une activité, un sport ou un comité que tu aimes, car ça te permettra de tisser des liens avec des gens qui te ressemblent et avec qui tu as des affinités.

Pour le reste, il ne faut pas que tu aies peur d’être différente des autres; il faut au contraire que tu en sois fière! Dis-toi que c’est ton originalité qui te rend unique aux yeux des autres et qui fait de toi une fille extraordinaire. L’important, c’est que tu t’entoures de gens qui apprécieront cette différence et qui t’aimeront comme tu es. De ton côté, c’est aussi essentiel que tu t’assumes telle que tu es et que tu acquiers de l’assurance. Si tu as confiance en toi et que tu apprends à aimer la personne que tu es, tu réaliseras bien vite que tu n’as pas raison d’avoir peur du jugement de tes pairs, et que tu n’as rien à envier aux autres!

L’an prochain, je te suggère donc de sortir un peu de ta coquille et d’oser faire les premiers pas vers les gens de ta classe ou ceux de ton entourage qui t’inspirent confiance. Répète-toi que tu n’as aucune raison de douter de tes capacités et que ces gens gagnent vraiment à te connaître! Pour le reste, même si les premières semaines au secondaire te semblent un peu perturbantes, je te promets que tu t’y habitueras très vite et que tout ira beaucoup mieux que tu ne l’appréhendes!

Gros bisous!

Catherine
 

Plus d'info sur

Tu pourrais aimer aussi