10 commandements pour ne pas dépenser inutilement en voyage

Le

jeune couple en train de regarder une carte routière

Un voyage, c’est une super expérience qui nous laisse toujours la tête pleine de souvenirs, mais le souvenir qu’il laisse sur notre portefeuille est peut-être moins agréable, lui… Et les dépenses inutiles peuvent monter vite en voyage, si celui-ci n’est pas bien planifié. Voici les 10 commandements à respecter pour éviter de revenir au Québec sans un sous!

1. Un budget tu feras.

Il n’y a pas 15 façons de le dire : LA chose primordiale à faire, avant de partir en voyage, c’est de te dresser un budget. Et ça, c’est bon pour toutes les étapes de ton voyage : le choix de ta destination, la façon de t’y rendre, la durée de ton séjour à l’étranger, la « vibe » de ton  voyage etc. Pour vrai, sans un budget réaliste, mais qui permet quelques folies, ton portefeuille ne s’en sortira pas indemne!

Shutterstock - nd3000

2. Le taux de change et  la devise tu évalueras.

Tant qu’à y être, quand tu feras ton budget, profites-en pour te mettre à jour avec le taux de change et familiarise-toi avec la valeur de la devise monétaire de l’endroit où tu prévois aller. Ainsi, tu auras moins de mauvaises surprises lorsque le « transfert » se fera en argent canadien. Il existe une foule d’outils de conversion vers le dollar américain, l’euro ou le peso, notamment, sur le web.

3. Tes bagages tu limiteras.

Une règle primordiale à respecter surtout si tu dois prendre l’avion pour atteindre la destination de ton choix. T’est-il vraiment nécessaire de trimballer cinq paires de gougounes? Puis, ton masque de plongée, gageons que tu pourras en emprunter un sur place. Bref, pour éviter les frais supplémentaires, le poids de tes bagages est à surveiller. Et ça vaut aussi pour le retour.

Shutterstock - Pixel-Shot

4. Les « non, merci » et « je ne comprends pas » tu répèteras.

Il est facile de s’emballer, en voyage. Puis, certaines personnes malintentionnées peuvent vouloir profiter de ton émotion (ou incompréhension) du moment pour te soutirer de l’argent. Par exemple, si ton serveur te propose un mets qui ne figure pas sur le menu ou qu’un vendeur de cigares essaie d’attirer ton attention, ne te laisse pas avoir. Il y a peut-être une barrière de langage entre vous deux, mais un signe de tête qui signifie « non », c’est assez universel, merci!

5. Tes effets personnels tu surveilleras.

Oui, malheureusement, les touristes – comme toi – doivent parfois être sur leurs gardes. On s’entend que tu n’as certainement pas envie de voir ton cellulaire disparaître comme par magie et être obligé d’en acheter un nouveau à ton retour au Québec. Même chose pour tous tes effets personnels.

Shutterstock - antoniodiaz

6. Tes repas tu partageras parfois.

L’idée n’est pas de t’empêcher de manger à ta faim, loin de là. Au contraire, en partageant parfois tes repas avec les personnes qui t’accompagnent en voyage, tu sauveras un peu d’argent, mais, surtout, tu auras l’occasion de goûter à davantage de mets locaux! Puis, dépendamment de l’endroit où tu résides, tu peux même aller à l’épicerie et cuisiner toi-même.

7. Les petits cadeaux tu limiteras.

Avant le jour de ton départ, tous tes proches te demandent de leur ramener un souvenir, tsé juste une p’tite pensée là? Puisque c’est l’intention qui compte, tu peux regrouper tes cadeaux, pour sauver un peu d’argent. Par exemple, offre un seul souvenir à tes parents ou à un couple d’amis, plutôt que d’acheter des petits trucs individuels.

8. Les tresses de touriste et les chandails « souvenirs » laids tu éviteras.

Parce que trop, c’est comme pas assez! Est-ce que ton expérience de voyage sera vraiment plus tripante si tu reviens à la maison avec des tresses faites en cinq minutes, à même la plage? Puis, honnêtement, les plus beaux souvenirs seront gravés toute ta vie dans ta mémoire. Un tee-shirt de plus dans ta garde-robe pour te remémorer ce voyage est superflu.

Shutterstock - DonLand

9. En « mode avion » tu te mettras.

Et ne prétends pas faire la sourde oreille quand l’agent de bord le mentionnera, dans l’avion. Sérieusement, c’est pour ton bien… et celui de ton portefeuille qu’il est important de mettre ton cell en « mode avion ». Ainsi, tu t’éviteras de payer pour des données à l’étranger qui résultent toujours en une facture très salée, pratiquement autant que l’eau de la mer!

10. Ton retour tu planifieras.

Oui, on le sait : c’est tellement plus le fun de planifier un départ qu’un retour de voyage! Mais, en demandant déjà à quelqu’un te venir te chercher à l’aéroport, tu éviteras non seulement d’attendre un taxi en compagnie d’une douzaine d’inconnus, mais c’est peut-être un peu plus d’argent que tu pourras te mettre en poche pour une petite gâterie lors de ton voyage.

 

Shutterstock - DisobeyArt

Tu pourrais aimer aussi