Journée Bell Cause pour la cause : la santé mentale, c’est l’affaire de tous!

Le

Bell Cause

La Journée Bell Cause pour la cause aura lieu ce mercredi 30 janvier.

« La maladie mentale nous touche tous d’une manière ou d’une autre et c’est pourquoi nous devons poursuivre la conversation et unir nos efforts pour mettre fin à la stigmatisation si nous voulons continuer de progresser », explique Clara Hughes, athlète olympique et porte-parole fondatrice de Bell Cause pour la cause.

Accroître la sensibilisation et encourager des actions en faveur de la santé mentale, c’est l’objectif de la campagne qui a établi de nouveaux records en 2018 en permettant à Bell de verser 6 919 199,75 $ au profit de la santé mentale au Canada.

Cette année, Bell Cause accueille de nouveaux leaders dont Howie Mandel, Marie-Soleil Dion, Michael Landsberg Stefie Shock et Étienne Boulay, de même que des ambassadeurs communautaires tel Mike Babcock, entraîneur en chef des Maple Leafs de Toronto, Kevin Breel, humoriste, Jessica Holmes, humoriste, Florence K, musicienne et Véronique Bannon, actrice.

Comment participer

Participez à la Journée Bell Cause pour la cause en parlant, en textant et en vous mobilisant sur les réseaux sociaux pour accroître les dons de Bell au profit de la santé mentale… sans débourser un sou (autre que vos frais habituel de cellulaire et internet)!

Bell verse 5 cents au profit de programmes canadiens en santé mentale pour les interactions suivantes pendant la journée : chaque message texte, appel mobile et interurbain effectué par les clients des services sans fil et téléphoniques de Bell, chaque tweet et rediffusion de tweet utilisant le mot-clic #BellCause et présentant l’émoji Bell Cause pour la cause, chaque visionnement de la vidéo de la Journée Bell Cause pour la cause sur Twitter, Instagram, Snapchat et Facebook, chaque utilisation du cadre Bell Cause pour la cause sur Facebook,  chaque utilisation du filtre Bell Cause pour la cause sur Snapchat.

Depuis son lancement en septembre 2010, Bell Cause pour la cause s’est associée à plus de 900 organismes offrant des services en santé mentale à l’échelle du pays, et a versé d’importants dons à des hôpitaux, universités et organismes. Mais faire un changement pour favoriser la santé mentale autour de soi, c’est possible au quotidien.

Calin mère enfant

Eye for Ebony / Unsplash

Cinq façons simples de mettre fin à la stigmatisation

  1. Choisissez les bons mots – Soyez attentif aux mots que vous utilisez pour parler de la maladie mentale.
  2. Renseignez-vous – Apprenez-en plus, sachez-en plus et parlez-en plus. Comprenez les signes.
  3. Soyez gentil – Des petits gestes de bonté peuvent faire beaucoup pour changer les choses.
  4. Écoutez et demandez – Parfois, il vaut mieux privilégier l’écoute.
  5. Parlez-en – Amorcez un dialogue, rompez le silence.

 


Tu aimeras aussi:

Ta santé mentale est importante
et toi aussi!

Les meilleurs livres qui parlent
de santé mentale 

 

Comment j’ai compris que je
souffrais de troubles de santé mentale 

 

Tu pourrais aimer aussi